at July 5, 2017 11:20 am Infos pratiques
La thrombose du voyageur

La thrombose du voyageur

Que ce soit dans l’avion, dans la voiture ou dans le train, les jambes sont coincées et n’ont pas une grande liberté de mouvement. Le risque thrombose lors d’un voyage est d’autant plus grand si vous restez assis/e plus de 4 ou 5 heures et ne pouvez pas suffisamment étirer ou bouger vos jambes.

Le flux sanguin est ralenti

On entend par thrombose du voyageur un caillot sanguin issu des veines de la jambe qui obstrue les vaisseaux. La pathologie apparaît principalement pendant les vols de longue durée, mais aussi pendant les trajets en voiture ou les voyages en train prolongés. La cause d’une thrombose en voyage est la position assise immobile prolongée à l’étroit, avec les genoux fléchis, et un manque de mouvement. Le flux sanguin ralentit, le sang stagne et un caillot peut se former. Quand un caillot bouche le système vasculaire, on parle de thrombose.

Dans le cas d’une thrombose, la jambe en question enfle souvent et est douloureuse. La peau peut devenir bleuâtre ou rougeâtre. Ces symptômes n’apparaissent pas chez tout le monde, il peut néanmoins y avoir une atteinte des vaisseaux, voire une embolie pulmonaire mortelle. C’est pourquoi il est indispensable de consulter un médecin en cas de malaise ou d’insuffisance respiratoire après un long voyage.

Ne négligez pas la prévention

Portez des bas de contention: les bas de contention favorisent le retour veineux . La pression externe permet de soulager les jambes. Les bas de contention empêchent les jambes d’enfler pendant un long voyage, minimisant ainsi le risque de thrombose.

Le « programme de voyage » – Pour soulager vos veines

Pour quiconque doit rester assis immobile pendant plus de cinq heures, le risque de thrombose augmente. La meilleure protection consiste à comprimer les veines.

  1. Dans l’avion, levez-vous de temps en temps et arpentez le couloir, faites régulièrement des exercices en remuant les pieds.
  2. Faites une pause toutes les deux heures lors de longs trajets en voiture pour vous dégourdir les jambes.
  3. Veillez à être bien assis(e). Déchargez la face inférieure des cuisses en posant les pieds sur un repose-pieds, par exemple.
  4. Enlevez vos chaussures et marchez pieds nus de temps en temps.
  5. La devise est boire, boire, boire: au moins deux litres par jour  – des jus de fruits, du thé ou de l’eau.
  6. Portez des bas de contention Juzo. Demandez conseil à votre médecin.

 

Source : http://www.juzo.com/be-fr/service/sciences/phlebologie/la-thrombose-du-voyage/